VIVE LA FRANCE D’HIER, D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN

22 septembre 2018, Posté par republique à 22:55

VIVE LA FRANCE
PAYS DES LIBERTÉS
ROLAND DE RONCEVAUX
HENRI IV
LOUIS XVI
1789 LA RÉVOLUTION
LE DRAPEAU BLEU BLANC ROUGE
LA MARSEILLAISE

Oui la Marseillaise, le Drapeau aux trois couleurs… gamin, adolescent, je me mettais au garde-à-vous, je vibrais, mes lèvres suivaient les notes.

Suis-je devenu sourd et aveugle ?

Je ne vois plus ce drapeau, je n’entends plus la Marseillaise.

Jusqu’à l’âgé de 20 ans j’ai été trompé par mon père, héros de la Seconde Guerre Mondiale, par ma grand-mère paternelle, mère de trois enfants et veuve de guerre de la Première Guerre Mondiale, par mes instituteurs, par mes professeurs, par mon Chef de bataillon.

Tous me parlaient de la grandeur de la France, de ces Héros qui jonchent le sol de cette France pour l’avoir défendue, pour l’avoir arrachée à ses ennemis, jonchent les longues routes des conquêtes de pays voisins ou lointains.

Ils ne me mentaient car, comme moi, ils étaient abusés par leurs aînés… de génération en génération les anciens ne racontaient que ce qu’ils avaient entendu, jamais ni acteurs, ni victimes, ni victorieux, ni écrasés.

Ce n’est que l’Histoire qui inscrit ces mensonges.

Depuis soixante-quatre ans maintenant, cette France pour laquelle j’ai combattu ne cesse de mourir dans une lente et cruelle agonie.

Certes, les guerres coloniales conduites depuis Paris par des politiques vaniteux méritent, qu’aujourd’hui, leurs successeurs présentent des excuses, fût-ce elles sincères, aux pays victimes. Mais pourquoi attendre quelques cinquante-six ans pour remettre quelques Légion d’Honneur à ces « indigènes » trompés par nos dirigeants qui leur faisaient croire barricadés derrière la grandeur de la France à l’éternité de sa présence. Et les autres, ces « pauvres cons de franchouillards » morts sur les terrains de « l’absurde politique » que donnent-ils à leur famille ? Ces pauvres cons de franchouillards encore en vie, âgés des 75 ans ou 80 ans ou 85 ans qui n’oublient pas qu’ils sont les « cocus » d’une nation en décadence… que leurs donnent-ils les successeurs des successeurs ? Que prendre leurs bulletins de vote et des impôts directs et indirectes de plus en plus florissants.

Demain, après leur avoir raconté qu’ils mourront de cancer s’ils continuent à fumer… demain, après les avoirs mis en taule pour quelques kilomètres d’excès de vitesse… demain, après avoir supporté pendant des années les casseurs, bras armé des syndicats… demain après avoir traîner dans la boue un gars qui pour 6 000 euros par mois offre son intelligence et son corps pour prendre, éventuellement, les balles destinées au Successeurs de successeurs… demain, quand quelques connards bouffeurs d’herbes auront fait interdire, dans le cadre d’un parti politique, aux humains de France de « bouffer de la viande » (ce qui se fait depuis des millions de siècle)… demain, le cumul des conneries imposées par des minorités, feront que la France aura cesser sa longue agonie… elle aura était anesthésiée sans que son Peuple soit consentant.

VIVE LA FRANCE DE DEMAIN !

Aucun commentaire

Répondre








*