LETTRE D’INTERET A MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE

MONSIEUR EMMANUEL MACRON, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Aujourd’hui en France, M. le président de la république s’appelle Emanuel Macron . Peut m’importe, je n’ai ni antipathie particulière pour cet homme et pour son parti ni même une profonde sympathie.

A ses prédécesseurs : Nicolas Sarkozy et François Hollande, sans que je n’aie une attache politique particulière, je leur ai fait savoir en leur temps comment assurer une meilleure vie pour la population française…sans que cela ne coûte un seul centime pour les administrations (donc pour le pays) ou pour le patronat.

Parallèlement je regrette aussi que l’encadrement des gilets jaunes (ces quelques français qui sèment la perturbation, non seulement dans l’économie nationale, mais aussi parmi les citoyens qui pensent comme eux) n’aient pas lu mes quelques écrits sur ce que je vais une nouvelle fois exposer simplement dans cet article.

M. Le président de la république j’accepte que vous vous soyez lancé dans un grand débat national , bien que les termes techniques , économiques, politiques et de valeur nationale qui sont employés, échappent , tout comme à moi, à la plus grande masse de nos compatriotes .

Il serait tellement plus direct de leur dire : « vous avez besoin d’argent pour vivre un peu mieux, c’est-à-dire, pour avoir des fins de mois moins pénibles! »
Pour cela il vous serait plus facile d’ employer le mot de ce général inventeur de la Ve république « je vous ai compris »

Je suis sûr M. le président de la république que vous avez compris que pour les français que nous sommes il serait tellement plus compréhensible d’entendre maintenant et simplement :
« je vous ai compris, c’est pour cela qu’à partir du 30 mars 2019 j’instruirai tous les employeurs à ne plus retenir, d’une façon universelle, sur la totalité des salaires versés, les cotisations ouvrières versées à l’URSSAF. Cette cotisation sera purement et simplement comptabilisée sur la fiche de paye et payée au profit des salariés »

Vous avez bien compris M. le président que « le panier de la ménagère » s’en portera beaucoup mieux…ou, comme disait ma grand mère, « mettra du beurre dans les épinards » . Évidemment M. le président , les syndicats hurleront au loup car depuis 1936, ils oublient savamment que les « avantages » qu’ils obtiennent pour le monde ouvrier ne sont financés que par les ouvriers eux mêmes.

Permettez moi encore M. le président, de faire bénéficier la France de mes capacités de mathématicien : par de telles décisions de votre part, vous n’amputerez les faramineuses entrées de l’URSSAF que de 8,25% de ce qu’elles engrangent annuellement ; parallèlement, je me permets de vous rappeler un chiffre des statistiques nationales : la dépense moyenne pour santé est de moins de 300 € par an et par personne.

Soyez assuré M. le président de toute ma haute considération.

LES MOTS EN « ISME » ASSOCIÉS AU GANGSTÉRISME

UNE VRAIE RÉPUBLIQUE ET UNE VRAIE DÉMOCRATIE DANS LES MAINS DU PEUPLE DE FRANCE

VIVE LA FRANCE D’HIER, D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN

HIER AUJOURD’HUI ET DEMAIN: cette longue agonie de la France

MONSIEUR LE PEN GUERRE D’ALGÉRIE 1953-1962

GUERRE D’ALGERIE ET QUELQUES VERITES

MONSIEUR LE PRESIDENT NE PEUT PAS FAIRE LA FRANCE A LUI TOUT SEUL

MONSIEUR LE PRESIDENT EMMANUEL MACRON TRAVAILLE PENDANT SES VACANCES … ET LES AUTRES JOURS DE L’ANNEE TRES CERTAINEMENT AUSSI. Mais, dans cette France, serait-il le seul à travailler ? Nous avons, sous l’emprise de la curiosité, travailler avec un ami pour établir un tableau comparatif. Nous vous dispenserons de lire les colonnes de chiffres de notre travail… pardon : de nos amusements. Nous avons pris des sociétés suisses et des sociétés françaises qui sont équivalentes au niveau de leurs chiffres […]

PRÉDICTIONS D’UN LAMPISTE

LE MONDE ABRITE…. Des mesdames Soleil… Des Paco Rabanne…. Des « gourous » aux quatre coins du monde… Le 17ème siècle, sous les pinceaux de Georges de la Tour, nous apporte une toile sous le nom de la « Diseuse de bonne aventure » qui reste l’emblème des diseuses et diseurs de bonne aventure contemporains. Les religions, qui ne s’entourent jamais de risque, ne tiennent dans leurs propos de diseurs de bonne aventure que les prédictions de la « punition […]

EN VÉRITÉ…

LISEZ-MOI… L’ARGENT N’EST QUE LE MAITRE DU MONDE. Un bachelier qui voit ses copies notées au-dessous de dix revient l’année d’après… s’il est assez courageux pour accepter sa défaite et se remettre en cause. Dans le cas contraire, il tombe dans la masse anonyme des travailleurs sans nom. Les Prud’hommes, organisation d’état aux mains des syndicats, quelles que soient ses décisions, n’intervient jamais dans la dimension psychologique d’un employé licencié. Licenciement abusif, oui, quelques sous dans l’escarcelle de l’individu projeté […]

CE QUE L’ON NOUS DIT DES ECRITURES SAINTES

LES VÉRITÉS DE ÉCRITURES SAINTES

TROP C’EST TROP

CRITIQUE CONCERNANT LE RESPECT DE BRIGITTE MACRON AUX US ET COUTUMES DES PAYS QUI LA RECOIVENT

MONSIEUR MELENCHON… DE QUOI PARLEZ-VOUS?

J’ai une habitude prise durant mes exils, de lire les nouvelles politiques de mon pays, la France, le samedi et le dimanche de chaque semaine. J’écris mes exils car j’en ai vécu deux : le premier sous la dictature du général-dictateur et le second parce que Edgar Quinet l’a écrit avant moi : « LE VERITABLE EXIL N’EST PAS D’ETRE ARRACHE DE SON PAYS : C’EST D’Y VIVRE ET DE NE PLUS RIEN TROUVER DE CE QUI LE FAISAIT AIMER. » Je […]